Formulaire de recherche

Une première saison réussie !

L’an I de la vaccination à l’officine a si bien fonctionné qu’on parle déjà de généralisation.

La vaccination antigrippale à l’officine sera-t-elle généralisée avant même la fin de l’expérimentation ? Lancée pour trois ans l’hiver dernier en Nouvelle-Aquitaine et en Auvergne-Rhône-Alpes, elle pourrait concerner l’ensemble du territoire dès 2019 à en croire les annonces du gouvernement faites le 26 mars dernier. « Cette mesure a démontré son efficacité », a déclaré Édouard Philippe, bien qu’aucun bilan n’ait encore été diffusé. « Il est trop tôt », répondent Santé publique France et la direction générale de la santé. Quoi qu’il en soit, « dès l’année prochaine, vous pourrez vous faire vacciner contre la grippe chez votre pharmacien », a ­assuré le Premier ministre. Pour les détails – comme le type de patients qui pourra se faire vacciner –, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a précisé que s’ouvrira « une grande concertation ». Une telle annonce ne peut en tout cas que réjouir les pharmaciens qui se sont emparés de cette mission dans les deux régions concernées : au 31 janvier, près de 156 000 vaccinations avaient ainsi été réalisées en officine. La FSPF demande à élargir cette possibilité à tous les adultes (hors femmes enceintes), candidats à une primovaccination inclus.

Par Anne-Laure Mercier

30 Mars 2018

© Le Pharmacien de France - 2018 - Tous droits réservés

trigger pub