Formulaire de recherche

Un coup de tampon contre le gaspillage

Une association a décidé d'impliquer les médecins pour sensibiliser les patients au recyclage des médicaments.

© AINOA

Il fallait y penser, l’Association Santé Environnement France (Asef) l’a fait. Uniquement composé de professionnels de santé, l’organisme fondé en 2008 avec pour objectif « d’informer sur l’impact des polluants sur la santé et surtout de donner des conseils pour les éviter » a eu une idée simple et potentiellement efficace pour participer à la lutte contre le gaspillage de médicaments et ses « énormes répercussions sur l’environnement » : utiliser les médecins pour faire passer le message aux patients. 
Cette fois, pas de conseil oral délivré pendant la consultation, de plaquette informative ou autre affiche dans la salle d’attente, mais un simple tampon encreur porteur du message : « Rapportez vos médicaments non utilisés à votre pharmacie ». Il ne faudra que quelques secondes au praticien pour l’apposer sur l’ordonnance du patient et autant au pharmacien pour rappeler à celui-ci l’importance de la démarche. L’Asef a indiqué qu’elle distribuera prochainement ces tampons aux généralistes et spécialistes. Pour rappel, Cyclamed déclarait avoir récupéré, en 2016, 11 884 tonnes de médicaments non utilisés qui ne représenteraient, selon l’association, que 63 % du total estimé.

Par Benoît Thelliez

10 Novembre 2017

© Le Pharmacien de France - 2017 - Tous droits réservés