Formulaire de recherche

Les tests angine à nouveau légaux

Après un vide juridique de plus d'un an, les tests rapides d'orientation diagnostique (Trod) sont de retour en pharmacie.

Vous pouvez de nouveau effectuer des Trod de l'angine à l'officine. Un arrêté publié au Journal officiel et entré en vigueur le 5 août a rétabli cette possibilité, annulée pour vice de forme par le Conseil d'État en avril l'an dernier. En effet, le premier arrêté du 11 juin 2013 avait bien sorti du monopole des biologistes médicaux les Trod de l'angine – ainsi que la glycémie capillaire et le Trod grippe, en pratique rarement utilisés – mais en omettant de consulter la Commission nationale de biologie. Et pour cause, elle n'existait pas à l'époque ! Laissant le bec dans l’eau les centaines de pharmaciens qui s’étaient déjà formés à la pratique du Trod angine...

Espace de confidentialité requis

Le nouvel arrêté d'août vient remédier à cette situation. Il définit la liste des tests qui peuvent être réalisés par les pharmaciens mais aussi par les infirmiers, les sages-femmes et les médecins. Il rappelle que ces tests ne peuvent pas « se substituer au diagnostic réalisé au moyen d'un examen de biologie médicale » et que le patient doit être « informé des moyens de confirmation par un [tel] examen ». Le pharmacien, qui doit réaliser le test dans un espace de confidentialité, transmet ensuite le résultat au médecin traitant, avec le consentement du patient. Autre contrainte pour l'officinal qui souhaite réaliser ces tests : il devra rédiger une procédure d'assurance qualité, précisant notamment la formation accomplie pour pratiquer le test. Ne reste plus qu'à s'y (re)mettre.

Par Claire Frangi

24 Août 2016

Pour aller plus loin

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés