Formulaire de recherche

Statu quo pour la vaccination

La signature de l'avenant à la convention ne modifie pas, pour l'heure, les modalités de facturation d'une injection contre la Covid-19.

©farknot architect

Pas de changement par rapport à ce qui se pratiquait jusqu'à présent lors d'une injection d'un vaccin contre la Covid-19 en officine : les pharmaciens continuent à utiliser le code acte INJ à 7,90 euros TTC lors de la facturation, a précisé le président de la FSPF lors de son Live hebdomadaire du 21 juin. En effet, les revalorisations d'honoraires prévues par l'avenant n°1 à la convention, signé lundi 10 juin, ne concernent pas, pour le moment, les vaccins anti-covid. L'ensemble du dispositif de lutte contre la pandémie de la Covid-19 (tests, masques, vaccins, etc) relève des pouvoirs exceptionnels dévolus au ministère de la santé, et « le gouvernement n'a pas encore modifié cette réglementation » a indiqué Philippe Besset. Le souhait du président de la FSPF est toutefois que la facturation des tests covid, l'injection des vaccins, et leur prescription, puissent sortir de ce cadre « exceptionnel » pour entrer dans le « droit commun ». Et cette modification aura lieu « très rapidement », a-t-il assuré. 

Fin de Vaccin Covid

Un détail cependant : les pharmaciens n'ont plus l'obligation de déclarer sur la plateforme Vaccin Covid les nouvelles injections, et ne touchent plus la rémunération de 5,40 euros afférente à cette déclaration. La Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam) a d'ailleurs fait savoir, en début de semaine, que cette plateforme, alimentée par les professionnels de santé et conçue pendant la crise sanitaire pour « faciliter la gestion des campagnes de vaccination » sera définitivement fermée à compter du vendredi 28 juin. Les patients ont jusqu'au 1er septembre inclus pour sauvegarder leurs attestations sur le service.

 

Par Claire Frangi

21 Juin 2024

© Le Pharmacien de France - 2024 - Tous droits réservés