Formulaire de recherche

Sérialisation : au pied du mur

Un arrêté publié au JO du 27 février oblige les pharmaciens à désactiver l'identifiant unique de chaque boîte de médicaments sous peine de sanctions. Cette disposition fait bondir le  président de la FSPF.

© adobestock_oskars

« Inacceptable » ! Philippe Besset, président de la FSPF, ne décolère pas. Un arrêté publié au Journal officiel le 27 février inscrit désormais la sérialisation au rang des bonnes pratiques de dispensation dans les pharmacies. Une disposition qui oblige les pharmaciens à désactiver l’identifiant unique de chaque boîte de médicaments sous peine de se voir sanctionner pour non-respect des bonnes pratiques. Or, contrairement à ce que prévoit la réglementation européenne, son déploiement s’accompagne d’un coût pour les officines françaises. En décembre dernier, le responsable syndical s’était déjà opposé à cette « pénalisation des pharmaciens » et avait réclamé une aide financière pour la mise en place de ce dispositif.

Par Claire Frangi

5 Mars 2021

© Le Pharmacien de France - 2021 - Tous droits réservés