Formulaire de recherche

Sensibilisez au comptoir

Les congés d'été débutant, une campagne nationale d'information sur la contrefaçon est lancée depuis le comptoir.

Si la France reste relativement épargnée par le problème de la contrefaçon de médicaments, vos patients globe-trotters le sont moins. Aussi, à l'approche de la trêve estivale, l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (Anepf), en lien avec l’Institut de recherche anti-contrefaçon de médicaments (Iracm), l'Institut national de la propriété industrielle (Inpi), l’Ordre national des pharmaciens et le Comité national anti-contrefaçon (Cnac), lance une « campagne nationale pour sensibiliser le grand public aux bons réflexes à adopter en matière de médicaments avant, pendant et lors de leur voyage »
Pour aider le pharmacien dans cet exercice au comptoir, plus d'un million de brochures vont être diffusées dans les officines via les grossistes, récapitulant « conseils pratiques et points de vigilance », notamment en cas d'achat de médicaments à l'étranger. Parmi les règles élémentaires de précaution, le pharmacien pourra rappeler au patient de se renseigner auprès de son pays de destination sur les formalités d’importation de ses médicaments, ou encore de bien partir avec une ordonnance rédigée en dénomination commune internationale (DCI). 

Par Claire Frangi

28 Juin 2016

© Le Pharmacien de France - 2022 - Tous droits réservés