Formulaire de recherche

Retour derrière le comptoir

Soucieuse de sécuriser l'utilisation de certains médicaments disponibles sans ordonnance, l'ANSM a décidé de les faire repasser derrière le comptoir.

@ adobestock_idambeer

À compter du 15 janvier, les médicaments à base de paracétamol, certains AINS (ibuprofène et aspirine) ainsi que les médicaments à base d’alpha-amylase doivent désormais être placés derrière le comptoir. L'ANSM souhaite, en retirant du libre-accès ces spécialités toujours disponibles sans ordonnance, favoriser leur bon usage. L'Agence rappelle, au sujet du paracétamol, qu'il faut prendre la dose la plus faible le moins longtemps possible. Et concernant les anti-inflammatoires, que deux AINS ne doivent pas être administrés ensemble. Enfin, à propos de l’alpha-amylase, que la survenue de réactions allergiques, rares mais pouvant être graves, explique cette mesure de prudence.

Par Hélène Bry

20 Décembre 2019

© Le Pharmacien de France - 2020 - Tous droits réservés