Formulaire de recherche

Réalisez-vous des bilans de médication ?

Les bilans de médication partagés, c’est « pourquoi pas, mais pas tout de suite ».

Source : questionnaire administré en ligne entre le 12/09/18 et le 17/09/18 sur 260 répondants

Lancés officiellement depuis mars dernier, ces accompagnements pour les personnes âgées et les malades chroniques ont déjà ­convaincu 17 % d’entre vous, la grande majorité se réservant pour l’avenir. Seule une minorité – moins de 10 % – s’avoue irrémédiablement réfractaire. Parmi ceux qui en ont réalisé, la moitié en ont entre 0 et 5 à leur actif et 15 % environ plus de 15, ce qui constitue un excellent score. Parmi les raisons de se féliciter, les pharmaciens qui en ont effectué pointent le contact avec les patients, unanimement très apprécié par ces derniers, malgré le manque de retour de la part des médecins. Du côté des points négatifs, le temps – mener à bien un bilan de médication est « chronophage » – mais aussi le manque d’outils informatiques pour guider les entretiens et le recueil des données.

Par Laurent Simon

21 Septembre 2018

© Le Pharmacien de France - 2018 - Tous droits réservés