Formulaire de recherche

Premier point d'étape

La séance de négociation du 17 décembre pour une nouvelle convention a notamment mis l’accent sur le volet prévention.

adobestock_rogerphoto

Les discussions pour une nouvelle convention avec l’Assurance maladie ont démarré officiellement le 10 novembre. Tandis que des groupes de travail se réunissent régulièrement, les partenaires conventionnels avaient rendez-vous le 17 décembre pour une séance de négociation. Au cœur des débats, la prévention, avec le dépistage du cancer colorectal et des douleurs mictionnelles de la femme et l’accompagnement pendant la grossesse, explique Philippe Besset, président de la FSPF, à la sortie de la réunion, lors du live hebdomadaire du syndicat. Mais aussi, la dispensation à domicile dans le cadre de l’accompagnement des patients de retour d'hospitalisation, l'élargissement de la vaccination aux rappels de l'adulte (si la Haute Autorité de santé (HAS) l'autorise) et le bon usage du médicament.

Une Rosp « Bon usage du médicament »

Le groupe de travail chargé de plancher sur le bon usage du médicament s’est d’ailleurs réuni quelques jours plus tôt pour aborder notamment la question de la dispensation à l’unité qui doit s’appliquer dès le début de l’année prochaine et ne concernera que les antibiotiques critiques. « Elle est optionnelle pour le pharmacien », tient à rappeler Philippe Besset. Quoi qu'il en soit, il est nécessaire, selon lui, que la convention prévoie également l’organisation et la rémunération de la délivrance à l’unité des stupéfiants. « Aujourd’hui, elle n’est pas correctement rémunérée alors qu’elle nécessite un temps important », insiste-t-il. Les discussions ont aussi porté sur la création d’une Rosp « Bon usage du médicament » qui engloberait la Rosp générique. Elle porterait aussi sur la substitution des médicaments hybrides, des biosimilaires et sur la démarche qualité.

Si les discussions semblent avancer, le volet économique reste un point d’achoppement. « Nous avons de grandes difficultés à nous mettre d’accord sur le sujet », explique le président de la FSPF, tout en soulignant que les négociations ne sont pas finies et que cette réunion ne représente qu’une étape. Prochaine séance : le 18 janvier 2022.

Par Christophe Micas

17 Décembre 2021

© Le Pharmacien de France - 2022 - Tous droits réservés