Formulaire de recherche

Prednisone et prednisolone toujours en pénurie

Les tensions d'approvisionnement en corticoïdes se poursuivent.

© FOTOLIA/FOTOMEK

Les difficultés d'approvisionnement en prednisone et prednisolone durent depuis des mois. Lorsque des officines de plusieurs régions avaient réussi à se procurer de la prednisolone via leurs répartiteurs au cours du mois d'avril, la situation avait semblé se rétablir progressivement. Mais l'embellie aura été de courte durée : les médicaments (princeps et génériques de tous laboratoires) sont à nouveau fortement contingentés sur le marché de ville. Les causes de cette problématique semblent multifactorielles, avec notamment des retards de production sur un site qui ont perturbé toute la chaîne au niveau mondial. Dans un communiqué en date du 7 mai, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient doucher les derniers espoirs d'une normalisation rapide de la situation : la date de remise à disposition reste « indéterminée ».

Attention à l'effet domino

Au comptoir, pas simple de gérer la situation. L'ANSM recommande de « réserver en priorité la prescription de prednisone et prednisolone [aux cas où] l’utilisation de ces spécialités est médicalement indispensable et sans alternatives ». Elle demande également de « respecter ces mêmes règles de prescription limitée aux spécialités à base d'autres corticoïdes », pour ne pas créer, par effet domino, une autre situation de pénurie. Professionnels de santé et associations de patients sont fondés à « faire remonter à l'ANSM les difficultés et situations particulières qui pourraient être rencontrées » : une suggestion qui pourra sembler vaine aux officinaux, tant la situation de chaque patient est, en soi, une situation particulière.

Par Alexandra Chopard avec APMnews

10 Mai 2019

Pour aller plus loin

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés