Formulaire de recherche

N° 1326 Janvier 2021

Interview

Élisabeth Bouvet

« Les officinaux doivent être impliqués »

Élisabeth Bouvet - Présidente de la commission technique des vaccinations à la Haute Autorité de santé (HAS)

Le plan toujours à l’ébauche

Une charte est en cours d’élaboration, sous la responsabilité de l’Inspection générale des affaires sociales.

Le « plan Génériques » n’a pas été jeté aux oubliettes. Depuis l’évaluation des politiques publiques sur le sujet, réalisée en 2014, la ministre de la Santé Marisol Touraine a confié à Muriel Dahan, inspectrice à l’Inspection générale des affaires sociales (Igas), le soin d’élaborer une charte pour promouvoir le médicament générique. Selon Claude Baroukh, secrétaire général de la FSPF, l’esprit de ce projet, « encore confidentiel », est de « lever les derniers freins pour toutes les situations où l’usage du générique est possible. Pour l’instant, un document martyr circule, destiné à être amendé. Les syndicats de pharmaciens hospitaliers et d’officine, avec l’Ordre, ont déjà été reçus lors d’une réunion bilatérale. Des discussions sont aussi prévues avec les médecins ». La promotion du générique passera par une réflexion sur les boîtes ou l’éviction de certains excipients à effet notoire… Une fois le document finalisé, il sera signé par les prescripteurs, les dispensateurs, l’État et les organismes payeurs. Ne restera plus qu’à s’y tenir.

Par Claire Frangi

29 Janvier 2015

© Le Pharmacien de France - 2021 - Tous droits réservés