Formulaire de recherche

Ordre ou URPS, il faut choisir

Faire partie de l'Ordre et d'un syndicat n'était déjà pas compatible.

L’ordonnance portant réforme des ordres de santé vient également d’interdire la double appartenance à un conseil ordinal et à une Union régionale de professionnels de santé (URPS). Le Code de la santé publique prévoyait déjà que « les fonctions de membre d’un des conseils de l’ordre et celles de membre d’un des conseils d’administration d’un syndicat pharmaceutique sont incompatibles ». Pour les professions médicales, l’ordonnance étend l’incompatibilité des fonctions ordinales et syndicales aux rôles de vice-président et secrétaire général. Des mesures que le Centre national des professions libérales de santé (CNPS) aurait préféré « homogènes » entre les professions.

Par Claire Frangi

1 Mars 2017

© Le Pharmacien de France - 2021 - Tous droits réservés