Formulaire de recherche

La LMDE vidée de sa substance

Le régime étudiant sera assuré à partir du 1er octobre, pour la partie obligatoire, par la Caisse nationale d'assurance maladie.

Le calvaire des étudiants assurés à La Mutuelle des étudiants (LMDE) va-t-il bientôt prendre fin ? Une première étape a en tout cas été franchie : réunis en Assemblée générale hier, ses représentants ont voté le transfert de la partie régime obligatoire – qu'elle gérait jusqu'alors – à la Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS). Cet adossement sera « effectif au 1er octobre », indique-t-elle. Pour la partie complémentaire, des négociations seraient en cours avec la mutuelle Intériale : cette dernière pourrait prendre une décision définitive lors de son assemblée générale en juin prochain, selon un article de L'Argus de l'assurance.

Selon ce magazine, Intériale se substituera alors « intégralement à la LMDE pour le respect de ses engagements [...]. La convention de substitution prendrait effet au 1er janvier 2016 pour une durée de cinq ans, à des conditions permettant à la LMDE de [...] pouvoir notamment reconstituer ses fonds propres ». La LMDE conserverait, pour la partie régime obligatoire, uniquement « les activités très spécifiques que sont l'affiliation et la prévention ». Afin de pouvoir être pleinement effectif, ce plan de sauvegarde endossé par la CNAMTS et Intériale devra toutefois encore être approuvé par le tribunal de grande instance de Créteil, qui se prononcera en juillet. La fin des rejets de paiement pour les pharmaciens ? Trop tôt pour le dire.

Par Claire Frangi

13 Mai 2015

© Le Pharmacien de France - 2022 - Tous droits réservés