Formulaire de recherche

Marisol Touraine promeut la lutte à la française

La ministre de la Santé décrit par le menu, dans The Lancet de lundi, le programme français de lutte contre l'antibiorésistance. Et annonce une nouvelle campagne.

Dans un numéro spécial que la revue médicale The Lancet consacre à la France cette semaine, Marisol Touraine a signé une contribution dans laquelle elle déclare avoir « demandé » à la Commission européenne de « mettre en place un groupe de travail spécifique chargé de faire des propositions concrètes pour que les produits de santé qui répondent aux critères de 'prévention de la résistance aux antimicrobiens' » puissent bénéficier d'une procédure d'évaluation accélérée. Ces produits pourraient aussi faire l'objet d'autorisations de mise sur le marché « préliminaires », d'extensions de brevets, de mécanismes de remboursement fiscal ou de découplage volumes/prix.

La ministre de la Santé indique également avoir proposé, lors du sommet des ministres de la santé des pays du G7 à Berlin, fin 2015, la création d'une liste d'antibiotiques dont l'utilisation a été abandonnée avec l'arrivée de nouveaux produits et qui pourraient être réintroduits dans la pratique clinique. Ce qui permettrait de donner « une nouvelle vie » à ces molécules généralement génériquées et délaissées par l'industrie. Elle annonce enfin une campagne de communication sur l'antibiorésistance en France l'an prochain, considérant que la lutte en ce domaine doit associer les professionnels de santé et l'ensemble de la société.

Par Anne-Laure Mercier (avec APM)

4 Mai 2016

© Le Pharmacien de France - 2022 - Tous droits réservés