Formulaire de recherche

Mais comment se portent les accompagnements ?

Entretiens AVK, AOD ou asthme, bilans de médication… un point chiffré sur ces entretiens en tout genre.

Comment se sont déroulés les six premiers mois de l’année du côté des entretiens pharmaceutiques ? Heureusement, l’Assurance maladie tient des comptes très précis au sein de la commission paritaire nationale, laquelle s’est réunie en juillet dernier en présence des syndicats de pharmaciens. Et les résultats sont contrastés. Les bilans de médication ont connu un retard à l’allumage du fait de la parution des textes au Journal officiel en mars, après une signature en novembre dernier. Cette latence a-t-elle eu un effet sur la mobilisation des pharmaciens ? Toujours est-il que les premiers chiffres de cette nouvelle mission font état de 3 654 entretiens menés et de 7 766 adhésions sur les six premiers mois de l’année 2018. On est donc encore loin de l’objectif affiché de 400 000 bilans de médication, soit environ une vingtaine par pharmacie en moyenne.

Coup de collier

Poursuivons par une bonne nouvelle : les entretiens asthme, eux, sont en nette progression par rapport à l’année dernière, avec près de 4 000 adhésions en six mois (+ 54 % par rapport à 2017) et plus de 5 000 entretiens (+ 38 %) menés à bien. Reste le cas des entretiens sur les anticoagulants, qu’il s’agisse des antivitamines K (AVK) ou des anticoagulants oraux directs (AOD, rivaroxaban, dabigatran et apixaban). Sur les premiers comme sur les seconds, les chiffres sont en baisse sur le premier semestre 2018 par rapport à 2017 : s’il y a du mieux du côté des adhésions aux entretiens AVK (+ 9,2 %), le nombre d’entretiens menés est en perte de vitesse (8 655, – 19 %), tandis que du côté des AOD on note une baisse notable avec – 50 % sur la même période pour les adhésions et 7 823 entretiens effectivement menés. Au moment où les bilans de médication montent en puissance, voilà une raison pour relancer la communication autour de ces nouvelles missions. En mars dernier, les pharmacies qui ont réalisé des entretiens AOD, AVK et/ou asthme ont ­touché en moyenne 240 euros par type d’entretiens pour l’année 2017. Il ne tient qu’à vous de multiplier ces sommes !

Par Laurent Simon

21 Septembre 2018

© Le Pharmacien de France - 2018 - Tous droits réservés