Formulaire de recherche

N° 1324 Novembre 2020

Interview

Philippe Truelle

« Tout le monde travaille en flux tendu »

Philippe Truelle - président de l’Association des moyens laboratoires et industries de santé (Amlis)

Le MAD prépare une manifestation le 22 septembre

En pleine négociation avec le gouvernement, prestataires de santé à domicile (Psad) et pharmaciens préparent une action commune à Paris.

L'intersyndicale réunissant pharmaciens et prestataires de santé à domicile (Psad) continue d'essayer de peser sur le gouvernement pour éviter les 200 millions d'euros de baisses de prix annoncés par le Comité économique des produits de santé (CEPS) en août dernier et qui ont provoqué une véritable levée de boucliers dans le secteur du maintien à domicile (MAD). Ils ont récemment été rejoints dans cette contestation par les grossistes – représentés par la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP) – et les fabricants de dispositifs médicaux, par la voix du Syndicat national de l'industrie des technologies médicales (Snitem). Après un rassemblement de ses représentants devant le ministère de la Santé le 30 août dernier, l'intersyndicale veut maintenant passer à la vitesse supérieure : « nous préparons une manifestation le 22 septembre prochain, place Saint-Augustin à Paris pour, si l'on nous y autorise, marcher jusqu'à l'Élysée », prévient Fabrice Camaioni, président de l'Union nationale des prestataires de dispositifs médicaux (UNPDM). Histoire certainement d'aller remettre en mains propres la lettre ouverte adressée à François Hollande que l'intersyndicale avait largement diffusée fin août dernier.

Par Laurent Simon

14 Septembre 2016

© Le Pharmacien de France - 2020 - Tous droits réservés