Formulaire de recherche

Les non-salariés et vous

Les revenus des pharmaciens sont dans la fourchette haute mais en baisse marquée entre 2015 et 2016, pointe l’Insee.

© FOTOLIA/PEART

Il est parfois bon de se comparer. Dans son étude sur les revenus d’activité des non-salariés en 2016, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) jauge ainsi les revenus des pharmaciens titulaires à l'aune de ceux des 3,2 autres millions de Français qui exercent également une activité non salariée (hébergement, restauration, art, gestion, architecture…). Ils en retirent en moyenne 3 440 euros par mois, hors secteur agricole. « Les médecins et dentistes perçoivent en moyenne les revenus les plus élevés (8 620 euros), devant les juristes et comptables (8 060 euros) et les pharmaciens (6 990 euros) », analyse l’Insee sur l’année 2016. La tendance générale est en revanche plus inquiétante pour la profession puisque les revenus des pharmaciens baissent de 3,4 % entre 2015 et 2016, au contraire de ceux des médecins qui augmentent de 1,5 %.

Par Laurent Simon

25 Janvier 2019

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés