Formulaire de recherche

Les campagnes grippe et Covid débuteront le 18 octobre

Les campagnes 2022-2023 de vaccination contre la grippe saisonnière et celle contre la Covid-19 démarreront conjointement le 18 octobre prochain.

© adobestock_luciano

C’est l’heure de la rentrée sur le front sanitaire également. Dans le Bul­le­tin of­fi­ciel (BO) Santé-Pro­tec­tion so­ciale-So­li­da­rité du 29 juillet, le mi­nis­tère de la Santé a fixé au 18 octobre le départ des prochaines campagnes de vaccinations antigrippale et anti-Covid-19. Ce coup d'en­voi vaut pour la France mé­tro­po­li­taine, la Gua­de­loupe, la Mar­ti­nique et la Guyane, tan­dis que Mayotte com­men­cera dès le 6 sep­tembre. « Tou­te­fois, en cas de re­prise épi­dé­mique an­ti­ci­pée de Co­vid-19, la cam­pagne de vac­ci­na­tion contre la Co­vid-19 sera mise en place sans dé­lai. » 

Priorité aux publics cibles

Pen­dant les quatre pre­mières se­maines de campagne, soit jus­qu'au 15 no­vembre, les doses de vac­cins an­ti­grip­paux se­ront ré­ser­vées aux pu­blics ci­blés par les re­com­man­da­tions (65 ans et plus, femmes en­ceintes, personnes à risque de grippe sévère ou compliquée), aux­quels s'ajoutent cette an­née les pro­fes­sion­nels ex­po­sés aux vi­rus In­fluenza d'origine por­cine et aviaire. Le res­pect de cette prio­ri­sa­tion est mar­telé : « Une men­tion par­ti­cu­lière sera faite sur les cour­riers d'in­vi­ta­tion en­voyés par l'As­su­rance ma­la­die et un cour­rier mi­nistériel sera pu­blié au Bul­le­tin of­fi­ciel [...] pour de­man­der aux pro­fes­sion­nels de santé [...] de res­pec­ter cette prio­ri­sa­tion. » 

Une coadministration bienvenue

Les au­to­ri­tés sou­lignent qu'en rai­son no­tam­ment du risque de co­ci­rcu­la­tion des deux épi­dé­mies, il est né­ces­saire de « pro­té­ger le plus grand nombre pos­sible de per­sonnes à risque et de li­mi­ter l'im­pact sur le sys­tème de santé ». Elles misent no­tam­ment sur la coad­mi­nis­tration des vac­cins grippe et Co­vid. À ce propos, « au­cun si­gnal par­ti­cu­lier n'a été iden­ti­fié par les dis­po­si­tifs de phar­maco­vi­gi­lance lors de la cam­pagne 2021-2022 au cours de la­quelle la coad­mi­nis­tra­tion [...] étaient re­com­man­dée ». Et de pré­ci­ser : « Les deux in­jec­tions peuvent être pra­ti­quées dans un même temps, mais sur deux sites de vac­ci­na­tion dis­tincts (un vac­cin dans chaque bras). »

Les pharmaciens effecteurs majeurs

Concer­nant les pro­fes­sion­nels au­to­ri­sés à vac­ci­ner contre la grippe, et « pour ne man­quer au­cune op­por­tu­nité de coadm­nis­tra­tion des vac­cins contre la Co­vid-19 et la grippe sai­son­nière en ville », les au­to­ri­tés rap­pellent que, « de fa­çon dé­ro­ga­toire et ex­cep­tion­nelle », les pré­pa­ra­teurs en phar­ma­cie et les étu­diants de deuxième cycle et troisième cycle court de phar­ma­cie pour­ront, sous cer­taines condi­tions (no­tam­ment de for­ma­tion préa­lable à la vac­ci­na­tion anti-Co­vid), ad­mi­nis­trer les vac­cins contre la grippe à l'of­fi­cine.

Toujours les autotests pour les profs

Par ailleurs, alors qu'un pro­to­cole sa­ni­taire light en milieu scolaire vient d'être dé­voilé (pas de masque, la­vage des mains régulier, aé­ra­tion des locaux), le mi­nis­tère de l'Édu­ca­tion a in­di­qué aux syn­di­cats que les pro­fes­seurs pourraient continuer à se pro­cu­rer des au­to­tests en phar­ma­cie. Les personnels de l’Éducation nationale pourront également recevoir des masques, mais la distribution sera effectuée directement au sein des académies.

Par Hélène Bry

26 Août 2022

© Le Pharmacien de France - 2022 - Tous droits réservés