Formulaire de recherche

L'efficacité des masques grand public en images

Une simulation numérique élaborée par la société Ansys montre la différence flagrante, en termes de distance de projection des gouttelettes, lorsqu'une personne tousse avec ou sans masque réutilisable. Édifiant ! 

 

Les masques grand public en tissu, lavables et réutilisables, que les pharmaciens sont désormais habilités à vendre, sont particulièrement efficaces. Et c'est une vidéo réalisée par la société Ansys, spécialisée dans la modélisation numérique depuis plus de cinquante ans, qui le prouve. Sur le film, on voit simultanément une personne qui tousse sans masque et la même personne qui tousse avec un masque réutilisable correctement positionné sur le nez et la bouche. « Sur l'image du haut, sans le masque, on voit que les particules en rouge, très contaminantes, ne retombent au sol qu'au bout de 2 mètres, et que les particules en bleu, plus petites, parcourent jusqu'à 4 ou 5 mètres », commente Thierry Marchal, directeur santé d'Ansys. Il poursuit : « Sur l'image du bas, on voit que le simple fait de porter un masque en tissu réduit drastiquement les projections. Même si les petites particules en bleu, les moins contaminantes, traversent quand même le tissu et peuvent se diffuser jusqu'à environ 2 mètres. » La conclusion est claire.

Sur un écran dans l'officine

Également expert e-santé auprès de la Commission européenne, Thierry Marchal explique comment a été élaborée cette vidéo : « Nous avons effectué toute une série d'études avec nos collègues de l'université de Bombay, en Inde, qui montrent, quantifient, la propagation des particules lorsqu'une personne porte un masque et lorsqu'elle n'en porte pas. » Plaidant clairement pour le port du masque, celui qui est basé en Belgique tout en dirigeant le secteur santé d'une société internationale siégeant aux États-Unis, confie au passage que certains de ses amis pharmaciens envisagent de diffuser sa vidéo dans leur officine, afin de convaincre leurs patients plus efficacement qu'avec des mots. « Porter un masque n'a rien de honteux et ne signifie pas qu'on est malade ; cela veut dire : je vous respecte ! »

Par Hélène Bry

18 Mai 2020

© Le Pharmacien de France - 2020 - Tous droits réservés