Formulaire de recherche

Le taux unique revient

La volonté du gouvernement de mettre en place un nouvel indicateur d’évaluation des médicaments ouvre la porte au taux unique de remboursement.

Si la réunion du Conseil stratégique des industries de santé (Csis) du 10 juillet dernier à Matignon n’a pas permis de mener à bien la réforme de l’évaluation des médicaments, la décision y a tout de même été prise de créer un groupe de travail qui devra « permettre à terme d’évaluer les médicaments selon un axe unique : la VTR ». Ce nouvel indicateur, baptisé « valeur thérapeutique relative », « vise à rendre le mécanisme de remboursement plus prévisible pour les industriels, sans aucune conséquence négative pour les patients », a déclaré le Premier ministre lors de son discours devant le Csis. Considérant, en effet, qu’il était temps de faire évoluer le processus de l’évaluation menée par la commission de la transparence de la Haute Autorité de santé (HAS), le gouvernement souhaite notamment que le service médical rendu (SMR) et son amélioration (ASMR) soient remplacés par la VTR, ainsi que le préconisait Dominique Polton dans son rapport rendu en 2015. Si elle aboutissait, cette mesure entraînerait de facto la mise en place d’un taux unique de remboursement. 

Par Laurent Simon

13 Juillet 2018

© Le Pharmacien de France - 2018 - Tous droits réservés