Formulaire de recherche

Le picto « femme enceinte » entériné

Il sera obligatoire sur toutes les boîtes de médicaments tératogènes... une fois que le ministère aura publié son modèle. 

C'est la course contre la montre pour publier les décrets manquants avant la vacance du pouvoir qui suivra l'élection présidentielle jusqu'à la formation d'un nouveau gouvernement mi-mai prochain. Parmi les dernières décisions actées au Journal officiel, celle rendant obligatoire le pictogramme « femme enceinte » signalant les médicaments ayant des effets tératogènes ou fœtotoxiques est parue le 16 avril dernier. Elle entérine la disposition pour les spécialités à base de valproate de sodium et ses dérivés (Dépakine, Depakote, Dépamide, Micropakine et génériques), pour lesquelles ce pictogramme est déjà obligatoire depuis le 1er mars et se généralisera au fur et à mesure de l'écoulement des stocks, comme l'annonçait l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) fin février. Pour les autres spécialités concernées et déjà sur le marché, le pictogramme doit être apposé dans un délai de six mois, même si le modèle doit encore être fixé par arrêté. 

Par Laurent Simon

19 Avril 2017

© Le Pharmacien de France - 2017 - Tous droits réservés