Formulaire de recherche

Keep calm and go to your pharmacy !

Le gouvernement britannique fait campagne auprès des jeunes parents pour qu'ils se tournent en premier lieu vers le conseil pharmaceutique. 

 

Si votre enfant de moins de 5 ans se plaint de maux de ventre ou de gorge modérés, qu’il tousse ou qu'il est enrhumé, pensez à consulter votre pharmacien plutôt que de vous précipiter chez le médecin ou aux urgences. C’est très précisément le message de la campagne « Stay Well Pharmacy » que le National Health Service (NHS), le système de santé publique britannique, vient de lancer dans tout le pays à grand renfort de spots publicitaires, d’affiches et de messages sur les réseaux sociaux. 
Dans l'esprit du NHS, le calcul est simple : 18 millions de visites chez le médecin traitant et 2,1 millions de passages aux urgences lui coûtent chaque année près d’un milliard d’euros pour des maux qui auraient pu être aisément pris en charge grâce aux conseils d’un pharmacien et l’éventuelle prise d’OTC. Pour le docteur Bruce Warner, responsable adjoint des politiques de santé pour le NHS, « les pharmaciens sont des professionnels de santé hautement qualifiés et aptes à fournir les traitements adaptés pour une grande quantité de problèmes de santé mineurs, tout comme ils sont parfaitement capables d’orienter efficacement les patients vers les praticiens qui peuvent les aider ». Pragmatiques, les autorités de santé britanniques misent donc massivement sur une meilleure utilisation des compétences des pharmaciens pour générer de substantielles économies. Un exemple à méditer.

Par Benoît Thelliez

14 Février 2018

© Le Pharmacien de France - 2018 - Tous droits réservés

trigger pub