Formulaire de recherche

Go pour les Trod et antibiotiques dans les cystites et angines

Sous réserve d'être formés, les pharmaciens sont dès à présent autorisés à dépister les cystites et angines et à prescrire, le cas échéant, les antibiotiques adaptés.

© adobestock_Bernard Bodo

La profession officinale est en train de « vivre une évolution majeure », a indiqué Philippe Besset lors de son Live hebdomadaire du 21 juin 2024. « Les pharmaciens deviennent pour la première fois prescripteurs de médicaments et acteurs de la prise en charge de certaines infections dans le cadre des soins remboursés par l'Assurance maladie. » En effet, tous les textes cadrant les modalités de dépistage et traitement antibiotique des angines et des cystites chez les personnes se présentant directement à l'officine sont cette fois parus.

Dès à présent, tous les pharmaciens, sur l'ensemble du territoire, peuvent proposer ce service à leur patientèle sans délégation d'un médecin, et ce, à la seule condition qu'ils aient validé la formation correspondante. Celle-ci doit être réalisée, comme habituellement, auprès d'un organisme agréé ; sa durée est fixée à 4 heures pour la partie théorique qui peut être réalisée en e-learning et 1 heure pour la partie pratique, à suivre en présentiel ou en classe virtuelle. En sont exemptés les pharmaciens déjà formés et pratiquant jusqu'alors cette mission dans le cadre de la délégation d'un médecin au sein d'une structure d'exercice coordonné ou bien dans le cadre de l'expérimentation Osys.

Rémunération et codes de facturation

Concernant la rémunération et la facturation de cette prise en charge, l'Assurance maladie a indiqué les codes actes correspondants, soit « TRD » pour les angines et « PEE » pour les cystites. La rémunération varie selon le circuit de prise en charge du patient. Elle est de 15 euros TTC (15,70 euros TTC dans les départements et régions d'outre-mer) lorsque le patient se présente spontanément à l'officine et que le pharmacien délivre un antibiotique à la suite du test, et de 10 euros TTC (10,50 euros TTC dans les DROM) si aucun antibiotique n'est délivré car le Trod est négatif. Le tarif est également fixé à 10 euros TTC dans le cas où le patient se rend à l'officine en possession d'une ordonnance conditionnelle pour des antibiotiques.
On rappellera en complément que, selon l'avenant 1 à la convention, les pharmaciens sont éligibles à une rémunération forfaitaire exceptionnelle (qui sera versée en 2025) comprenant 50 euros pour la réalisation d'au moins un Trod angine au sein de l'officine en 2024 et 100 euros au titre de l'aménagement ou de la mise à disposition de locaux adaptés au public en 2024 en vue de dépister une infection urinaire.

Mode d'emploi

En pratique, les logigrammes et modèles de comptes rendus sont d'ores et déjà mis à la disposition des officinaux. Le document permettant de faire la prescription du médicament anti-infectieux sera, lui, disponible sur amelipro « dès le début de la semaine prochaine », selon le président de la FSPF. « Nous le scannerons à la place d'une ordonnance établie par un médecin, en plaçant notre numéro d'identification à la fois dans les zones "prescripteur" et "exécutant". Il faudra joindre ce bon de prise en charge comme pièce justificative. » Avec l'accord du patient, le pharmacien enverra également ce document par messagerie de santé sécurisée au médecin traitant.

Communication auprès du grand public

Pour éviter les incompréhensions du grand public, qui a pu lire dans les journaux que ce service de dépistage et traitement des cystites et angines était déjà entièrement activé partout en France, Philippe Besset a indiqué à la presse que le réseau officinal serait réellement opérationnel au 14 juillet. Une estimation basée sur le temps dont avait eu besoin la profession pour se former aux Trod Covid en leur temps.

Par Alexandra Chopard

21 Juin 2024

© Le Pharmacien de France - 2024 - Tous droits réservés