Formulaire de recherche

Pas de forfaitisation des médicaments à l'horizon

Le gouvernement préparait-il en secret un tour de vis sur les médicaments en maison de retraite sans pharmacie à usage intérieur ?

© MIGUEL MEDINA

La forfaitisation du médicament dans les établissements d'hébergement de personnes âgées dépendantes (Ehpad) est un fantôme qui hante les pharmaciens de ville depuis de nombreuses années. En effet, les officines fournissant les maisons de retraite sans pharmacie à usage intérieur (PUI) craignent cette restriction de leur chiffre d'affaires, voire une sélection des patients à l'entrée en Ehpad. La rumeur d'un projet de décret actuellement en préparation pour mettre en place cette forfaitisation a donc logiquement agité le Landerneau officinal. Sauf que ce texte n'existe pas. Interrogé, le ministère de la Santé se montre catégorique : « Les textes proposés lors de la concertation sur la réforme de la tarification des Ehpad se situent à périmètre constant concernant les médicaments. Ainsi, les charges de médicaments prises en compte dans les forfaits soins ne concernent que les Ehpad avec PUI, tel que le précise la réglementation actuelle. De même, la rémunération des pharmaciens se limite aux pharmaciens intervenant pour la PUI. »

Pas de menace

Traduction : les pharmaciens qui fournissent en médicaments les Ehpad sans PUI ne sont pas touchés par les négociations actuellement en cours, même si la rémunération des pharmaciens référents semble concernée par ces forfaits soins. L'information a été confirmée à la FSPF par le Syndicat national des établissements et résidences privés pour personnes âgées (Synerpa). Quoi qu'il en soit et comme le rappelle Hospimedia dans une dépêche du 6 avril dernier, des pourparlers entre le ministère de la Santé et les représentants des maisons de retraite battent leur plein pour réformer la tarification des Ehpad ; quatre projets de décrets sont en cours d'élaboration en vue d'une publication fin 2016. Or, si l'on se rappelle les expérimentations menées en 2009 sur la réintégration des médicaments dans le forfait soins des Ehpad, mieux vaut peut-être garder un œil ouvert.

Par Laurent Simon

21 Avril 2016

© Le Pharmacien de France - 2022 - Tous droits réservés