Formulaire de recherche

La fin des envois papier approche

Au 31 décembre prochain, l’Assurance maladie a programmé la fin de l’acheminement des pièces justificatives (ordonnances) pour la facturation, et ce, depuis une commission paritaire nationale du 15 avril dernier. En outre, la dernière « vague d’expédition » des CD-Rom via les enveloppes prépayées – dispositif baptisé Scan Ordo – est prévue pour fin octobre. L’Assurance maladie précise que l’ensemble des éditeurs de logiciels officinaux proposent Scor, l’envoi entièrement dématérialisé des ordonnances, une méthode que la grande majorité (89,4 %) des pharmacies a déjà mise en pratique. Si les 8,8 % d’officines encore en Scan-Ordo devraient migrer prochainement vers Scor, reste le cas des 489 autres qui procèdent encore entièrement par des envois papier. Parmi elles, « 154 vont intégrer Scor très prochainement », précise l'Assurance maladie. Reste donc 335 pharmacies – 1,5 % de la population officinale –, dont 40 « sont opposées » à Scor, 225 « invoquent le coût élevé » du dispositif et 70 une « cessation prochaine d’activité ». Les partenaires sociaux avaient déjà alerté sur le besoin d’accompagnement des pharmaciens confrontés à la fin des envois papier pour l’acheminement de leurs pièces jointes. La fin d’année approchant, ces avertissements vont devenir d’autant plus d’actualité. 

Par Laurent Simon

23 Octobre 2015

© Le Pharmacien de France - 2020 - Tous droits réservés