Formulaire de recherche

N° 1326 Janvier 2021

Interview

Élisabeth Bouvet

« Les officinaux doivent être impliqués »

Élisabeth Bouvet - Présidente de la commission technique des vaccinations à la Haute Autorité de santé (HAS)

Les équilibres syndicaux modifiés

Les résultats définitifs des élections aux Unions régionales des professionnels de santé (URPS) ont été publiés : 48,81% pour la FSPF, 42,59 % pour l'Uspo, 7,69 % pour l'UNPF.

La direction de la Sécurité sociale (DSS) a publié le 11 décembre au soir les résultats officiels des élections URPS, qui se sont déroulées du 30 novembre au 7 décembre dernier. Premier enseignement, la participation des pharmaciens est restée à peu près stable. Avec 59,40 %, elle n'est en retrait que de 3 points par rapport à 2010, où elle avait atteint 62,39 %, la meilleure de tous les professionnels de santé. Au niveau des votes des pharmaciens, les équilibres sont modifiés, analyse la DSS : « la FSPF conserve sa première place mais perd 10,39 points, passant de 59,20 % en 2010 à 48,81 %. L’Uspo est en progression de 13,51 points avec 42,59 % contre 29,08 % en 2010 ». Quant à l'UNPF, en recul de 3,12 %, elle passe sous la barre fatidique des 10 %, ce qui « lui ôte son caractère représentatif ». Dans un communiqué paru le 11 décembre au soir, la FSPF assure rester « le premier syndicat des pharmaciens d’officine qu’elle représentera dans 12 URPS sur 17, avec plus de 48 % des suffrages exprimés au niveau national ». Selon elle, les résultats doivent « être interprétés comme l’expression du désarroi de la profession face à l’aggravation des difficultés économiques de l’officine »

Par Laurent Simon

11 Décembre 2015

Pour aller plus loin

© Le Pharmacien de France - 2021 - Tous droits réservés