Formulaire de recherche

Encore (au moins) un mois de patience

L'Assurance maladie promet une réouverture du téléservice pour les entretiens pharmaceutiques fin février. Quelques conseils en attendant.

© FOTOLIA/SHAIITH

 

Les informaticiens de l'Assurance maladie ont du pain sur la planche. Si l'avenant n° 11 à la convention pharmaceutique paraphé en juillet dernier, qui réforme les entretiens pharmaceutiques et instaure les bilans de médication, est bien paru le 16 décembre, ce n'est pas le cas du n° 12 chargé, lui, de définir les modalités pratiques de ces bilans (guide d'accompagnement, fiche patient...). Leur lancement officiel est donc toujours suspendu au Journal officiel. En attendant, certainement prise de court, l'Assurance maladie a dû mettre en maintenance son téléservice sur l'« Espace pro » du site Ameli.fr où les pharmaciens déclarent les entretiens pharmaceutiques et, bientôt, les bilans de médication. Elle assure néanmoins que « l’actualisation rendue nécessaire sera effective vers la fin du mois de février ».

Preuves papier

Attention donc à plusieurs choses. D'une part, « la saisie de nouvelles adhésions sur "Espace Pro" doit être différée à la date d’effectivité du nouveau téléservice », précise-t-elle. Dans au moins un mois donc. D'autre part, pour les entretiens effectués en 2017 que vous n'auriez pas encore saisis dans le dossier existant dans l'« Espace pro », « exceptionnellement, les pharmaciens ne pourront pas bénéficier de la souplesse accordée pour modifier ou compléter les saisies réalisées en année N sur l’année N+1 ». Même chose pour les patients recrutés en 2017 et dont le dossier n'a pas encore été créé. Dans ces deux situations, « le paiement interviendra sur production des éléments attestant de l’accompagnement (bulletin d’adhésion et fiche de suivi) ». Pensez-donc à envoyer ces éléments à votre caisse d'assurance maladie. Dernière chose : si vous avez déjà commencé en 2018 à recruter des patients, voire à réaliser des entretiens, conservez bien tous les documents pour « les saisir dès ouverture du téléservice ». Voilà qui augure des retards pour le paiement des entretiens réalisés en 2017... 

Par Laurent Simon

25 Janvier 2018

© Le Pharmacien de France - 2018 - Tous droits réservés