Formulaire de recherche

Deux tarifs pour un test

Le conseil d’administration de la FSPF a validé le principe d’une double tarification pour la réalisation à l’officine de tests rapides d’orientation diagnostique (Trod) des angines.

© ADOBESTOCK_KAYODE

La signature de l’avenant sur le dépistage des angines bactériennes à l’officine est programmée pour le 18 septembre. Celui-ci prévoit qu’à partir de janvier 2020, le pharmacien pourra effectuer un test de dépistage des angines bactériennes à un patient (dont l’âge reste encore à définir) se plaignant d’un mal de gorge, après avoir administré un questionnaire pour valider l'intérêt du test (score de Mac Isaac). En contrepartie, il percevra 6 euros hors taxes (HT), Trod compris. 
Lorsque que le Trod est prescrit par un médecin, le système de la double tarification se met en place. Si le résultat du test est positif, le pharmacien touchera également 6 euros HT et délivrera le traitement antibiotique inscrit sur l’ordonnance. En revanche, si le test est négatif, l’officinal percevra 7 euros. « Cet écart se justifie par le fait que le pharmacien doit, en plus du test, expliquer au patient pourquoi on ne lui délivre pas d’antibiotiques même s’il dispose d’une ordonnance », explique Philippe Besset, président de la FSPF. Le principe d’une tarification différenciée en fonction des situations est, selon lui, « une bonne idée apportée par le conseil d’administration de l’Uspo, et nous soutenons toujours les bonnes idées ». À noter que ces tests seront remboursés à 70 % par l’Assurance maladie. 
Le projet d’avenant prévoit également une clause de revoyure permettant de dresser le bilan du recours aux antibiotiques en France. Si une diminution des coûts liés à la consommation de ces médicaments était constatée, une « prime d’intéressement » pourrait être accordée aux pharmaciens.

Par Christophe Micas

13 Septembre 2019

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés