Formulaire de recherche

Les croix vertes s'éteindront à midi

Les pharmaciens sont invités à éteindre leur croix verte aujourd'hui, de 12 h à 14 h, en signe de solidarité envers les victimes de l'attentat de Nice.

La Promenade des Anglais, à Nice.© Nuanda_CD

Les 16, 17 et 18 juillet, trois jours de deuil national ont été annoncés par le président de la République François Hollande à la suite de l'attentat perpétré à Nice le 14 juillet. La FSPF s'y associe et invite les pharmaciens à éteindre leur croix verte de 12 h à 14 h ce lundi, « pour marquer la solidarité de la profession à l'égard des victimes et de leur famille »
La ministre de la Santé a par ailleurs annoncé dimanche la prise en charge par l'Assurance maladie de l'intégralité des dépenses de santé des victimes d'attentats et ce, au-delà de la période d'un an initialement fixée à l'occasion des attentats de Paris le 13 novembre dernier. Marisol Touraine précise que les dépassements d'honoraires sont inclus. À en croire les déclarations de Juliette Méadel quelques jours plus tôt sur Europe 1, cette annonce pourrait également concerner les frais d'appareillage dont la prise en charge était jusqu'à présent plafonnée. La secrétaire d'État auprès du Premier ministre indiquait en effet, le 5 juillet, qu'« à partir de 2017, les frais d'appareillage et les dépassements d'honoraires seront intégralement pris en charge, [...] au-delà du tarif de la Sécurité sociale » et que ce dispositif serait précisé dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2017. Sauf qu'un nouvel attentat a été commis bien avant, sur une certaine Promenade des Anglais... D'où l'« engagement, à effet immédiat », du ministère de la Santé.

Par Anne-Laure Mercier

18 Juillet 2016

© Le Pharmacien de France - 2019 - Tous droits réservés