Formulaire de recherche

Compte à rebours pour les textes manquants

Le déploiement de l'avenant économique, signé le 10 juin, est encore suspendu à la nécessaire publication au Journal officiel de textes réglementaires.

©adobestock_avector

Les délais se réduisent comme peau de chagrin : le 8 juillet, le premier ministre, Gabriel Attal, remettra sa démission au président de la République. Aussi, la FSPF s'active en coulisses pour, qu'avant cette date, soient publiés au Journal officiel la ratification de l'avenant économique - qui sera rendue effective par la signature de ministre de la Santé -, et l'arrêté d'égalisation de marge sur les biosimilaires et les hybrides, ainsi que le décret « Territoires fragiles ». À l'issue de la délibération du conseil national de l'Ordre des pharmaciens (Cnop), le 1er juillet prochain, la voie sera libre pour la signature. Confiant malgré les délais serrés, puisque « la haute administration et le ministère l'ont promis », le président de la FSPF s'est réjoui dans son Live hebdomadaire du « soutien important » reçu de l'Association des maires de France (AMF). Dans une lettre adressée au ministère de la Santé, l'AMF a en effet souligné qu'il était « essentiel de faire paraître ces textes dans les huit jours ».

Pédagogie

A côté de ce « plan d'action », sera mis en place un « plan de communication » : les adhérents de la FSPF vont désormais recevoir, « sur un rythme quotidien », des explications sur les différents points de la convention afin de pouvoir se préparer à les déployer. Le président de la FSPF prévoit également, pour que les pharmaciens puissent encore mieux se familiariser avec toutes les dispositions de l'avenant, de s'adresser à eux dans un webinaire le 2 juillet au soir. Par ailleurs, la nouvelle version de la convention, intégrant les dispositions de l'avenant, est en cours de réédition pour être publiée sur le site de la Fédération.

Par Claire Frangi

28 Juin 2024

© Le Pharmacien de France - 2024 - Tous droits réservés