Formulaire de recherche

Attention aux filous du RGPD

Certaines sociétés peu scrupuleuses profitent toujours de la mise en œuvre du règlement général sur la protection des données (RGPD).

À chaque réforme, son lot d'opportunistes ! Les témoignages de pharmaciens recevant des lettres contentieuses de la part de sociétés comme RGPD France fleurissent sur les réseaux sociaux avec un argumentaire bien rodé : « Votre établissement ne semble pas être en conformité dans la démarche de normalisation de la protection des données », une hot-line est à disposition pour « vous régulariser », faute de quoi la sanction serait de 300 000 euros et 5 ans d'emprisonnement. Des tentatives déjà pointées il y a quelques mois en pharmacie mais qui semblent perdurer. Qu'on se rassure, ce type de sollicitations ne touche pas que les officines, puisque RGPD France tente également de sévir chez les hôteliers par exemple. La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) avait déjà alerté en juin dernier sur ces tentatives. Il est vrai que le RGPD est entré en vigueur depuis le 25 mai dernier et s'applique aux officines, comme à toute « organisation publique ou privée, qui traite des données personnelles » et donc a fortiori des données de santé, mais il n'est pas trop tard pour se mettre en conformité. À vous de redoubler de vigilance !

Par Laurent Simon

30 Août 2018

© Le Pharmacien de France - 2018 - Tous droits réservés