Formulaire de recherche

Attendez avant de payer ! (mise à jour)

Les pharmaciens ont été avisés, non par la FSPF mais par Dastri, que la campagne de souscription à la collecte des déchets liés à leur activité de vaccination était ouverte pour 2024. Philippe Besset recommande de ne pas payer pour le moment et d'attendre le feu vert du syndicat.

© adobestock_catshila

Mise à jour :

Dastri nous a contacté ce lundi 1er juillet pour nous informer que la cotisation restait bien de 60 euros par an et non, à terme, de 150 euros comme s'en était inquiété Philippe Besset dans l'article initial ci-dessous daté du vendredi 28 juillet. Selon l'éco-organisme, il s'agit en fait d'une erreur dans les conditions générales de vente (CGV) due à une mauvaise manipulation effectuée par leur prestataire informatique. L'erreur a depuis été corrigée.

 

« Par pitié, n'acceptez rien ! » Lors du Live hebdomadaire de la FSPF, Philippe Besset a appelé les confrères à ne pas payer ou accepter quoi que ce soit concernant la solution de collecte des déchets perforants issus de la vaccination proposée par l'éco-organisme Dastri. Cette solution, âprement négociée l'an dernier, avait donné lieu à une souscription pour 2023 de 50 euros HT (60 euros TTC) via le site de la FSPF. Les officinaux, qu'ils soient syndiqués ou non, étaient invités à s'acquitter de cette somme par carte bancaire, un reçu du syndicat et une facture de Dastri leur étant ensuite envoyés. Rappelons aussi que cette souscription prévoit, dans un souci écologique, le ramassage conjoint des déchets perforants issus de la vaccination (Dasri-PRO) et ceux rapportés à l'officine par les patients en autotraitement (Dasri-PAT).

Une communication syndicale la semaine prochaine

« Pour 2024, Dastri a souhaité récupérer sur son site la souscription des 50 euros HT, explique Philippe Besset. Mais nous nous sommes aperçus que, parallèlement à cette demande de souscription, l'éco-organisme avait inclus des conditions générales de ventes qui sont supposées être acceptées à partir du moment où l'on règle les 60 euros. » Or, celles-ci ne conviennent pas du tout au représentant des pharmaciens. « Il est par exemple indiqué que l'on s'engage à terme à payer 150 euros », s'offusque le président de la FSPF. Il demande donc aux officinaux d'attendre une communication du syndicat prévue la semaine prochaine, le temps pour lui de « reprendre langue avec Dastri [et de] voir quelle procédure on met en place cette année pour payer les cotisations de 2024 ». Il se veut toutefois rassurant : « Nous sommes toujours d'accord pour payer la cotisation de 2024, toujours d'accord pour un partenariat avec Dastri, mais nous souhaitons un partenariat équilibré. 

Par Hélène Bry

28 Juin 2024

© Le Pharmacien de France - 2024 - Tous droits réservés