Formulaire de recherche

À quand le Pfizer en ville ?

Pour l'heure réservé aux centres de vaccination, le vaccin Pfizer a vocation à être administré en ville. Mais à quelle échéance ?

© adobestock_prostock-studio

« La vac­ci­na­tion avec le Pfi­zer en ville a de toute fa­çon vo­ca­tion à se dé­ployer à terme », a af­firmé le 8 juin le mi­nis­tère de la Santé. Mais il fau­dra en­core pa­tien­ter un peu, a-t-il fait com­prendre. Si la ville est vouée à prendre de plus en plus en charge la vac­ci­na­tion anti-Co­vid, l'ar­ri­vée très at­ten­due du Pfi­zer dans les phar­ma­cies et les ca­bi­nets mé­di­caux n'est « pour l'ins­tant pas à l'ordre du jour » alors que de gros vo­lumes s'an­noncent et que les contraintes de conser­va­tion s'as­sou­plissent. Le mi­nis­tère explique que « ce qui avait été de­mandé par la ville était d'avoir un vac­cin à ARNm ». Re­ven­di­ca­tion qui a été satisfaite puisque « le vac­cin Mo­derna est main­te­nant ac­ces­sible à la com­mande et à la li­vrai­son en ville ».

D'abord se concentrer sur Moderna

Pour le gou­ver­ne­ment, « l'énorme défi ac­tuel­le­ment […] c'est que le vac­cin Mo­derna s'écoule de ma­nière ex­trê­me­ment sa­tis­fai­sante en ville ». Or, le Pfi­zer bé­né­fi­cie d'un ex­cellent taux d'écou­le­ment en centres de vaccination, de l’ordre de 90 % (le 6 juin). À l'heure où la vac­ci­na­tion est dé­sor­mais ou­verte à tous, le gou­ver­ne­ment ne veut sur­tout pas frei­ner cette dy­na­mique. Quant à savoir quand il arrivera en ville, « ce ne sera pas le cas cet été mais à la ren­trée, il est tout à fait prévu que le vac­cin Pfi­zer prenne le cir­cuit tra­di­tion­nel des gros­sistes-ré­par­ti­teurs, phar­ma­ciens d'of­fi­cines, mé­de­cins… », a avancé Phi­lippe Bes­set lors de son live hebdomadaire du 11 juin. Il faut bien com­prendre que la vac­ci­na­tion anti-Co­vid « va s’inscrire dans la du­rée, avec très probablement des rap­pels de vac­ci­na­tion », a également ajouté le président de la FSPF.

Pour l'instant, un seul flacon

Concer­nant la li­mite d'un fla­con de Mo­derna ac­ces­sible à la com­mande par of­fi­cine ou par mé­de­cin, il n'est pas ques­tion pour le mo­ment d'aug­men­ter la voi­lure. « Nous vou­lons nous as­su­rer que le vo­lume de de­mandes ne sera pas non plus dé­con­necté du vo­lume d'ap­pro­vi­sion­ne­ment », l'idée étant de « li­vrer le plus ra­pi­de­ment pos­sible » les doses, ar­gu­mente le mi­nis­tère qui as­sure tou­te­fois que « dès qu'on le pourra, évi­dem­ment, on aug­men­tera très for­te­ment » le ni­veau de com­mandes des vac­cins.

Par Hélène Bry

10 Juin 2021

© Le Pharmacien de France - 2021 - Tous droits réservés